Trompettes de Chavenay.

Les trompettes de Chavenay (ou carbidimites) sont de minuscules concrétions qui, comme leur nom l'indique, ressemblent à des trompettes.

Elles mesurent rarement plus de deux, voire trois centimètres de hauteur et leur épaisseur ne fait que quelques microns, laissant passer la lumière d'une manière très esthétique.

La formation des trompettes dépend directement de quatre facteurs :

 

  - Le milieu souterrain.

  - Le calcaire.

  - La chaux.

  - L'hygrométrie.

 

Effectivement ces concrétions, aussi rares que magnifiques, ne se rencontrent que dans les carrières de calcaire dont les parois ont été chaulées (à l'époque des champignonnistes la chaux servait d'antiparasitaire).

Elles peuvent pousser indifféremment vers le haut ou vers le bas, un peu à la manière des stalactites/stalagmites.

Les parois chaulées sous terre ont une tendance à concentrer l'humidité contenue dans l'atmosphère de la carrière.

Cette humidité apparaît à certains endroits sous la forme d'une minuscule goutte d'eau.

La calcite contenue dans la goutte se dépose lentement sur le sol comme une couronne, juste sous ladite goutte.

Au fil des années les couronnes de calcite se superposent et ont pour effet de faire remonter la goutte au sommet de cet empilement.

La goutte "aspire" l'humidité ambiante, ce qui la fait grossir.

Chaque couronne de calcite se forme par dessus les autres avec un diamètre légèrement plus grand, ce qui donne des formes de cônes, de trompettes, avec la goutte d'eau placée au sommet.

Les trompettes meurent quand la goutte d'eau disparaît.

Elles cessent alors de croître mais restent figées comme de superbes sculptures microscopiques.  

 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

20 octobre 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.