Carrières de craie.

Elles sont beaucoup plus rares que les carrières de calcaire ou de gypse et ne se situent guère que sur quelques communes d'Île de France et quelques départements plus au Sud ainsi qu'en Normandie.

De ces carrières (ou crayères) on exploitait la craie, roche très tendre et friable qui entre dans la composition de la chaux et du fameux "Blanc de Meudon"

Mais la craie a aussi servi, bien que plus rarement, de pierre à bâtir.

La couche de craie peut atteindre une épaisseur de plus de 50m et il arrive que certaines carrières comportent 5 niveaux.

Les techniques d'exploitation différaient selon l'utilisation finale de cette craie.

Ainsi les carrières exploitées pour le Blanc de Meudon ne ressemblent pas à celles dont on extrayait des blocs pour la construction.

 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

6 novembre 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.