Les Anglais.

Ces carrières sont très anciennes, elles remontent au XVIIème siècle.

Le mode d'exploitation est assez original puisque les galeries ne s'enfoncent pas à plus de 200m mais elles s'étendent sur plusieurs kilomètres le long de la Seine.

Le calcaire de cette zone géographique (appelé banc royal) est d'excellente qualité, très ferme, compact et homogène.

Pour cette raison la presque totalité de la strate a été extraite et les carriers durent donc consolider au maximum les galeries, d'où les magnifiques arches en ogives datées de 1762 (et classées aux monuments historiques) et le grand nombre de piliers à bras.

A la fin du XIXème siècle, comme dans presque toutes les carrières souterraines de France, les champignonnistes prirent possession des lieux.

De leur passage, qui dura plus de 100 ans, subsistent des noms de rues dans les galeries et nombre de sacs de substrat, ainsi que des tonneaux utilisés pour l'eau.

Quelques puisards aussi puisque la nappe phréatique est affleurante du fait de la proximité de la Seine.

Enfin, on notera de beaux murs de pierres sèches, les hagues, car à cette époque l'exploitation ne se faisait pas encore par "piliers tournés" mais toujours par "hagues et bourrages".

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

26 septembre 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.