Les caves de la Toussaint.

Nous sommes ici dans une carrière de taille moyenne, exploitée par piliers tournés et datant du milieu du XVIIIème siècle.

Ici l'extraction s'est faite majoritairement à la lance et les blocs taillés étaient assez volumineux, de l'ordre de 2 à 3 mètres cubes pour environ 5 à 6 tonnes.

Cependant il ne reste que très peu de vestiges des carriers. Les champignonnistes en revanche ont investi les lieux dès l'entre-deux guerres pour y rester jusque dans les années 2000.

Ce sont eux qui ont surtout laissé des traces de leur passage, citernes à eau, caves cloisonnées, bassins creusés à même le sol, champignonnières en sacs et autres tableaux de comptage des récoltes.

Mais dans ce calcaire du lutécien, on retrouve aussi quelques algues fucoïdes fossilisées datant de 43 millions d'années, bien visibles en ciel de carrière.

L'endroit est donc passionnant tant pour l'historien que pour le géologue, en passant par l'amateur de cavités anthropiques...

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

2 juillet 2019

Si tu penses que l'aventure c'est dangereux, essaie donc la routine, c'est mortel...

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.