Le Trou Normand.

Cette carrière qui a subi de grosses injections est maintenant réduite à quelques galeries.

Certaines d'entre elles ont été bouchées par des empilements de sacs de ciment en poudre qui furent ensuite arrosés afin de créer une paroi étanche.

Ensuite les injections de béton ont noyé les galeries se trouvant derrière ces sacs.

L'endroit a évidemment servi de champignonnière mais pas seulement.

Les anciennes caves à champignons ont été reconverties d'une part en cave à jus de fruits et d'autre part en chambre de stockage pour les roses d'un pépiniériste.

Des centaines de bouteilles de jus de pomme ont été oubliées ici, dont la date de péremption remonte à 1983.

Etrangement ils sont toutefois encore tout à fait buvables...

L'entrée en cavage, dont le ciel est très fissuré, a été consolidée par d'imposantes arches en pierre meulière et béton du plus bel effet.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.