Réseau Bartholdi.

Ce petit dédale de galeries faisait partie d'un réseau beaucoup plus vaste mais dorénavant isolé par les injections massives de l'IGC dans les années 2000.

C'est une carrière très ancienne dont les débuts remonteraient au XVIème siècle.

La méthode d'exploitation était celle des piliers tournés dont les formes irrégulières démontrent une grande ancienneté.

Certaines zones sont très fragilisées (dûes notamment à un taux de défruitement trop important) et l'on y voit quelques beaux fontis plus ou moins confortés par des piliers maçonnés en meulière.

Ces piliers se présentent sous diverses formes peu courantes comme des cylindres ou des croix, ce qui donne une grande originalité aux lieux.

Deux inspecteurs des carrières bien connus travaillèrent au confortement de ce réseau, les fameux Louis-Etienne Héricart de Thury et Charles-Axel Guillaumot.

Les injections récentes ont d'ailleurs recouvert en partie l'escalier en colimaçon réalisé par Héricart et comblé à moitié quelques galeries.

Deux autres galeries sont inondées sur quelques dizaines de mètres et ce sur une trentaine de centimètres de profondeur.

C'est finalement une carrière comportant deux parties très différentes l'une de l'autre, la première étant constituée uniquement de galeries de confortement alors que l'autre est plus vaste, avec des piliers tournés, des fronts de taille et de belles cloches de fontis. 

 

 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.