La carrière blanche.

Ce petit réseau calcaire remonte à la fin du XIXème siècle comme l'attestent les rares dates encore lisibles au ciel.

Les galeries sont particulièrement larges pour une carrière urbaine.

Les confortations ont été réalisées en pierres maçonnées, pas de béton ici. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas...

Une de ces confortations est un beau petit tunnel voûté et très bien appareillé. Il a vocation à consolider une route en surface.

Il y a aussi une succession de belles arches en briques confortées avec des rails de chemin de fer.

Et pour ce qui est beaucoup plus ancien, deux petits piliers à bras viennent ajouter un charme discret.

Notons un puits à eau équipé plus récemment d'une pompe électrique.

Quelques jolies concrétions particulièrement colorées, une multitude de flacons anciens, médicaments, cosmétiques et remèdes divers, la plupart datant d'avant 1900.

Et pour finir, ces deux étonnants crânes de bovidés qui sont arrivés ici je ne sais ni quand ni pourquoi...

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

2 juillet 2019

Si tu penses que l'aventure c'est dangereux, essaie donc la routine, c'est mortel...

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.