Carrière Julius.

Ce réseau de taille moyenne mais de forme très anarchique est un des plus beaux de la région.

Son exploitation est très ancienne, XVIIIème, voire XVIIème siècle.

Ici peu de fronts de taille, quasiment toutes les galeries ont été consolidées.

Presque tous les confortements sont signés d'un C et d'un nombre gravés dans la pierre.

Imposants piliers à bras, hagues de pierres sèches remarquables, superbes voûtes en ogives, arches en plein cintre, tunnels, piliers maçonnés, tout ici semble avoir été bâti dans un but aussi esthétique que fonctionnel.

Côté exploitation, outre le calcaire, extrait sur une période de près d'un siècle, on trouve les vestiges d'une champignonnière en meules.

Signalons aussi un puits d'extraction taillé à même la roche sans chemisage, un escalier envahi par la boue, une galerie de communication d'aspect très "brut" et surtout un magnifique pilier de pierres sèches contre une paroi.

Ce pilier arbore un bas relief représentant un pic de carrier et une pelle avec les dates "1939-1940" (le reste n'est malheureusement plus lisible).

La carrière a été confortée récemment par de massifs piliers de béton coffré et des parpaings, mais pour une fois les ouvriers ont pris soin de ne rien dénaturer et de respecter (autant que possible) le style des confortements existants.

 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

12 décembre 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.