La Terreur.

Cette très petite carrière doit son nom à une curieuse inscription de 1931 au noir de fumée sur laquelle on peut lire "La Terreur Branlette"

Sans doute une blague de carriers.

Ici tout ressemble fortement à Vaux Renard ou à Proverbes, on y retrouve les confortations dites "à l'anglaise" qui sont typiques de la région.

Ce qui est moins courant par contre, c'est la présence de beaux tronçons de voies Decauville presque intactes ainsi que ces étonnantes coulées de marnes vertes qui ont fini par envahir et condamner des galeries entières.

Ces marnes sont d'ailleurs une anomalie géologique aux dires de l'Inspection Générale des Carrières mais continuent malgré tout d'affluer dans les galeries telles des coulées de lave au ralenti.

A noter aussi cette magnifique montgolfière dessinée par un certain Maillard en 1904 et dont les détails sont saisissants. 


Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

7 novembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.