L'Apothicaire.

C'est une carrière assez imposante, non pas par sa superficie mais par ses volumes impressionnants.

Des galeries très larges et relativement hautes qui lui donnent des airs de cathédrale.

Deux curiosités ici, la première étant cet ingénieux système de ventilation consistant à conduire l'air de la surface à travers des tunnels de plâtre partant des puits jusqu'à des "bouches" dans les galeries.

Ce n'est pas unique en carrière mais cela reste très inhabituel.

La deuxième curiosité est la méthode de taille des parois dans une des parties de la carrière.

Le gypse y est taillé de manière étonnamment lisse et régulière, en arrondis et méandres semblables au lit d'une rivière.

Cela donne à voir une galerie à l'esthétique certaine.

Pour ce qui est de son utilisation, elle servit à exploiter le gypse pour en faire du plâtre depuis le milieu du XIXème siècle jusque dans les années 1950, où elle fut reconvertie en champignonnière.

Détail intéressant, il devait y avoir jadis une pharmacie juste en dessus d'un des puits car le sol de la carrière regorge de flacons de médicaments et autres fioles de divers remèdes.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

7 novembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.