La carrière d'Arraque.

Vaste et spacieuse, cette carrière de gypse est aussi très fragilisée. De gros effondrements, du ciel tombé, des piliers en surpression, le lieu ne vieillira pas très bien.

Cette ancienne exploitation de gypse comporte encore de très beaux ouvrages laissés par les carriers, comme des piliers à bras (et oui, dans du gypse), de très belles et grandes arches, plusieurs petits tunnels de jonction joliment confortés et de beaux piliers maçonnés.

Mais les vestiges des champignonnistes ne sont pas en reste. Les meules sont encore bien visibles ainsi que leurs petites étiquettes, quelques belles hagues très soignées et des bassins destinés à l'arrosage.

A noter aussi de très beaux et nombreux pieds d'alouette (forme de gypse cristallisé) et à plusieurs endroits, aussi bien au ciel que tombé au sol, des plaques de ripple mark (voir lexique) autant sous forme de vaguelettes que de bosselettes.

Une carrière très intéressante et épargnée du "tourisme kataphile" qui est un fléau depuis quelques années... 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

2 juillet 2019

Si tu penses que l'aventure c'est dangereux, essaie donc la routine, c'est mortel...

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.