Carrière Millet.

Cette carrière de gypse date des années 1820 et son exploitation va durer 112 ans, jusqu'en 1935.

L'extraction se fait d'abord de manière archaïque et anarchique, puis devient plus méthodique, en "chambres et piliers" avec galeries géométriques.

Au plus fort de son activité la carrière employait jusqu'à 400 ouvriers carriers et représentait 25 hectares.

La couche exploitée est composée de gypse de seconde masse d'une épaisseur moyenne de 5 à 6 mètres.

Elle est constituée d'une alternance de gypse saccharoïde et de petits bancs de gypse brun cristallisé sous la forme de "pieds d'alouette".

Les deux choses qui frappent dans cette carrière sont la présence de nombreuses voies Decauville avec aiguillages et intersections, et le nombre impressionnant de fontis et autres effondrements.

Effectivement cette carrière est assez dangereuse et son état demande une prudence de tous les instants.

Le gypse étant soluble dans l'eau (à raison de 2g/l) les infiltrations pluviales dans les terrains gypseux peu protégés car affleurants provoquent des vides et des dissolutions importants...

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

20 octobre 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.