Carrière 3M.

Nous sommes ici dans du gypse très fragilisé, avec quelques zones inondées, ce qui rend cette carrière potentiellement dangereuse.

Le taux de défruitement un peu trop élevé ainsi que la présence en ciel de carrière d'une strate de marne grise sont quelques-unes des raisons de la fragilité des lieux.

On peut remarquer ici que les lignes de gypse cristallisé en "pieds d'alouettes" sont particulièrement visibles sur les piliers tournés.

On devine aisément le tracé des voies ferrées de type Decauville à la surélévation du sol et à l'emplacement des traverses formant des creux réguliers.

Malheureusement il ne reste plus de wagonnets.

Par endroits on rencontre de belles plaques de ripple mark tombées au sol. Une longue rigole de presque 1m de profondeur traverse la carrière. Elle servait au drainage de l'eau stagnant au sol.

Mais le plus remarquable ici est sans conteste le puits d'extraction creusé au sol et descendant dans la troisième masse encore existante.

Malheureusement, cette troisième masse, dont on voit bien le roulage traversant le fond du puits, est totalement noyée...

Enfin, signalons quelques impressionnants fontis aussi esthétiques que dangereux.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

16 avril 2019

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.