La marnière Daous.

Cette petite carrière de craie a été exploitée à partir du milieu du XIXème siècle.

Dans cette région, la craie était utilisée pour l'amendement des sols, notamment parce qu'elle favorise la perméabilité de l'eau, qu'elle adoucit le pH et qu'elle contribue à la pénetration des racines dans la terre.

Plus tard, durant la deuxième guerre mondiale, la cavité servit très probablement de refuge anti-aérien pour la population locale.

On y voit encore quelques inscriptions de cette époque ainsi que des restes de lits rouillés, typiques des aménagements sommaires des abris de ce type.

La carrière a une forme classique de marnière, c'est à dire qu'elle est constituée d'une grande galerie principale rectiligne et de plusieurs petites excavations à espacements réguliers de chaque côté.

Ce qui est moins classique, ce sont ces murs et confortations entièrement montés en silex et ressemblant à des celliers, ainsi qu'un curieux petit niveau supérieur communiquant par un trou dans le ciel de carrière mais sans aucun escalier.

Signalons enfin une petite salle entièrement due à un effondrement naturel, qui débouche dans la galerie principale mais que les carriers se sont bien gardés d'exploiter...

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

6 novembre 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.