Carrière Bullit.

Voilà une carrière dont la craie servait non pas de matériau de construction mais de base à l'élaboration du fameux blanc de Meudon et autres peintures et enduits.

Son exploitation remonte au milieu du XIXème siècle et s'est faite par la technique des piliers tournés réguliers sur deux niveaux.

Les hauteurs de galeries atteignent 10m et les intersections donnent à voir de très belles croisées d'ogives en plein cintre, technique de taille des carriers pour donner plus de solidité au ciel de carrière.

De la fabrication du blanc de Meudon il reste un broyeur circulaire dans lequel la craie était réduite en poudre et mélangée avec de l'eau.

Il reste aussi les différents bassins de décantation servant à recueillir les particules de craie déposées sur le fond.

Cette industrie perdura jusque dans les années 1930 pour faire place ensuite à la culture des champignons.

Les champignonnistes transformèrent l'aspect de la carrière en y bâtissant de nombreuses cloisons de plâtre pour isoler leurs différentes caves de culture.

Cette activité s'arrêta dans les années 1960.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.