The green hoses.

Dans ce dédale de tunnels verdis par la mousse il est facile de se perdre.

L'endroit restera secret, simple question de prudence.

Beaucoup de portes coupe-feu, des ventilateurs, des armoires électriques et surtout des néons.

Ils ont laissé pousser une végétation rase juste dans leur hallo de lumière et cela a pour effet de zébrer les galeries de vert et de gris.

On peut croiser par endroits des stalactites et même quelques fougères chétives qui poussent dans la lumière artificielle permanente.

Il y a là plusieurs kilomètres de tunnels qui s'ils ne sont pas utilisés sont toujours parfaitement entretenus.

Par chance, aucune caméra ni détecteur dans les parties visitées ici, ce fût d'ailleurs une grande inquiétude sur le moment... 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.