Un archipel fortifié.

L'archipel du Frioul, du fait de sa position par rapport à la rade de Marseille a toujours constitué une ligne de défense avancée.

Sous Louis XIV, Vauban fortifie l'ensemble de l'archipel.

D'autres constructions militaires sont ajoutées par Napoléon.

Mais c'est essentiellement sous la troisième République, de 1860 à 1900, avec le système Séré de Rivières que la majorité des fortifications est édifiée.

Durant le seconde guerre mondiale les allemands modifient les fortifications existantes par la construction de batteries en béton armé. Ces travaux sont en grande partie menés par le STO.

Hitler voulait édifier sur la Méditerranée un mur comparable au mur de l'Atlantique et le Frioul devait être son point phare.

Sur l'archipel se côtoient des fortifications de différentes époques, les remparts de pierre servent de base au béton armé et les imposants bunkers du Cap Caveau partagent la côte avec le fort de Pomègues du XIXème siècle.

Et tout cela sur un bout de caillou de 2 km de long...

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.