Sanatorium des Cèdres.

Le bâtiment sous sa forme première fut édifié en 1930 au beau milieu d'un parc de 98 hectares.

Il était affecté au traitement des tuberculeux en particulier.

Au fil des années vinrent s'ajouter une unité chirurgicale et une grande quantité de lits (jusqu'à 500).

Puis, avec la découverte des médicaments contre le bacille de Koch, la France connut une baisse spectaculaire de la mortalité des tuberculeux.

Les malades pouvaient alors se soigner à domicile et ce fut le déclin de ce centre spécialisé.

Cependant en 1970 un projet de reconversion vit le jour.

Le bâtiment devint un sanatorium spécialisé dans la diététique avec une soixantaine de chambres individuelles.

Sous cette forme il perdura une vingtaine d'années avant de fermer définitivement ses portes vers le milieu des années 1990.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.