Manoir à la Verrière.

Ce  magnifique bâtiment fût la demeure d'un riche industriel, mécène et politicien français décédé en 1959.

En 1911 il reçoit le château de ses parents, gros industriels eux-aussi.

La construction débute en 1900.

Le bâtiment est de style néo-baroque francisant, et sa particularité réside dans le fait que chaque étage est traversé par un immense puits de lumière venant d'une grande verrière sur le toit.

Cette verrière dispense la lumière du jour à travers tous les étages, des combles jusqu'au rez de chaussée.

Le manoir compte une trentaine de pièces réparties en quelques 900 m2 de surface.

Marbre, vitraux, boiseries, sculptures, balustrades...

Tout ici est luxueux et raffiné.

Même les caves sont équipées pour les employés de maison, on y trouve des vestiaires et des douches, ainsi que de très beaux casiers à bouteilles en brique.

Toutes les salles de bain sont en marbre et les rares meubles encore présents sont de très belle facture.

En 1959, à la mort de son propriétaire, le manoir est vendu à une congrégation religieuse qui ne le garde que peu de temps faute de moyens.

Il est alors revendu à de riches particuliers...

Mais pas assez riches pour l'entretenir et depuis les années 1990 il est à l'abandon et trop souvent la cible de toutes sortes de vandales malgré un classement aux monuments historiques depuis 1913.



Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

7 novembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.