Le manoir de l'Ours.

Erigé dans le milieu du XIXème siècle, ce joli petit manoir possède un charme bien à lui.

Les portes du rez de chaussée sont ornées de vitraux aux motifs géométriques, tandis que la montée d'escalier menant à la terrasse en toiture présente un petit oeil de boeuf lui aussi vitraillé.

On y trouve également quelques belles rosaces, que ce soit au sol, comme celle en mosaïque de la salle de bain, ou aux plafonds de la plupart des chambres.

L'escalier qui dessert les trois étages est ici en bois, ce qui n'est pas très courant s'agissant de telles demeures où l'on s'attend plus à voir des marches en pierre.

Signalons aussi la présence d'une belle bibliothèque dans laquelle tous les ouvrages semblent encore présents, chose rare et fort appréciable.

Ce manoir n'a visiblement jamais été rénové au fil de son existence. Toutes les pièces qui s'y trouvent sont restées telles qu'elles étaient dans les années 1800, exception faite des cuisines et pièces d'eau qui datent vraisemblablement des années 1950.

Pour finir, signalons que le dernier propriétaire devait être un passionné de photographie à en juger par les produits révélateurs Agfa et les pellicules Ilford trouvés dans les étages.

Les dizaines de rouleaux de négatifs jonchant le sol d'une des chambres accréditent cette hypothèse.

Et par la même occasion, ils nous offrent un retour dans le temps, quelques arrêts sur image de ce qu'a été la vie dans cette grande et belle demeure.    

 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.