La baie des Germons.

Les premières épaves remontent à 1923 dans cette baie.

Des thoniers de l'île de Groix.

En 1943 les allemands voulant dégager l'accès à la base sous-marine de Lorient y transfèrent tous les bateaux leur interdisant le passage.

Là encore, il s'agissait principalement de thoniers.

A la fin de la guerre, bien des patrons pêcheurs ne revinrent jamais. Leurs bateaux sont donc restés dans cette baie à subir les marées.

L'endroit étant devenu un cimetière, les marins prirent l'habitude d'y laisser leurs bateaux en fin de vie et le nombre d'épaves, ensablées et malmenées par l'océan, s'accrut peu à peu.

Mais il n'y a pas que des navires de pêche.

On peut y croiser un bateau de visites touristiques d'une capacité de 130 personnes, une péniche fluviale, quelques barges et un curieux petit catamaran du nom d'Epicure.

Il s'agit là d'un prototype assez récent puisqu'il ne date que de 2010.

Il a été conçu pour être un "bateau exceptionnel et sans pareil, aussi confortable qu'une maison flottante et bourré de technologie" (ce sont là les mots de l'architecte qui l'a imaginé)

Oui mais voilà, les essais en mer révélèrent de gros défauts de conception et il ne connut jamais le destin qui lui était promis.

Il gît maintenant dans cette baie avec des dizaines d'autres fantômes qui ne connaîtront jamais plus les embruns du grand large.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.