Domaine des Magnans.

Des fermes dans la région il y en a beaucoup...

Mais celle-ci est différente.

Elle est ancestrale, son édification remonte au XVIème siècle avec des remaniements au XVIIème et au XIXème.

Elle est d'ailleurs plus apparentée à une grosse maison bourgeoise rurale qu'à une simple ferme.

Et pourtant il s'agit bien là d'une exploitation agricole privée. Les propriétaires devaient être très fortunés.

Les fenêtres sont à meneaux et les murs sont armés de solides contreforts.

Le domaine comprend deux bâtiments dont un "tinal" (local où l'on faisait le vin) avec un superbe pressoir double et de gigantesques cuves plusieurs fois centenaires ainsi que de très beaux foudres (gros tonneaux de bois).

Ce tinal est surmonté d'une petite tourette qui est en fait un pigeonnier.

Les deux bâtiments sont reliés entre eux par un mur de pierre abritant cinq caves creusées dans la falaise et à voûtes en briques. Plus loin, une source avec un beau bassin en pierre.

Mais revenons au bâtiment principal.

La pièce maîtresse ici est le superbe escalier à voûtes et balustrade mais il ne faut pas oublier les plafonds à la française, un très beau fourneau en pierre et faïence ainsi qu'une vaste cheminée et d'imposantes colonnes.

Notons aussi un piano de 1875 et un grenier à faire pâlir un antiquaire.

Ce domaine était destiné à la polyculture dont l'élevage de vaches et de moutons, la fabrication de fromages, le filage de la laine et la viticulture.

Bien plus qu'une ferme, cet endroit est un morceau de patrimoine... 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

12 décembre 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.