Château Vadime.

LE CHÂTEAU :

Ces ruines sont très révélatrices de ce qu'a été le château, on distingue parfaitement l'emplacement des différentes pièces, des conduits de cheminées, on y voit de très belles moulures et corniches...

Il est intéressant aussi de voir que ce château a servi de cache aux soldats durant les deux guerres mondiales et ceux-ci (Français ou Allemands) ont laissé leurs noms gravés dans la pierre.

Enfin, le réseau de caves est remarquable avec ses couloirs et ses grandes pièces aux voûtes de briques.

Et n'oublions pas le parc qui vient réhausser le tout.

 

L'HISTORIQUE :

C'est en 1374 que débute la construction de ce château à l'histoire pour le moins mouvementée.

En effet, le 19 Mai 1635 il est acheté par Claude de Rouvroy, duc de Saint-Simon et favori de Louis XIII.

Son fils, le célèbre écrivain Louis de Rouvroy duc de Saint-Simon logea dans ce château et y écrivit une grande partie de ses fameux "mémoires"

A sa mort en 1755, le château passe à sa fille, la duchesse d'Orléans qui le cède à un grand financier, un certain Laborde, qui entreprend de le reconstruire dans un style différent et surtout moins "médiéval"

Les travaux sont achevés en 1771.

En 1784 Laborde, ruiné par le coût exorbitant des travaux, revend son château pour une bouchée de pain au duc de Penthièvre.

Il meurt en 1793 et le château revient à sa fille qui, ne vivant pas en France, laisse le château à la merci des pillards.

Il est finalement vendu en l'état en 1798 au sieur Cardot-Villers qui, étant très endetté, revend tous les matériaux qui peuvent être récupérés.

Il laisse le château à l'état de ruine, qui est son état actuel d'ailleurs.

A la Restauration il est restitué à la duchesse d'Orléans qui meurt en 1826, laissant le château à son fils Louis-Philippe, futur roi des Français.

Finalement après être passé par beaucoup d'autres propriétaires, il est classé monument historique (en l'état) en 1976.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

26 septembre 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.