Un pont roulant oublié.

Tout à coup, émergeant de la végétation, deux curieuses passerelles en béton.

Ce sont en fait les supports des rails d'un imposant pont roulant oublié là depuis des dizaines d'années, lentement étouffé par la forêt.

Ces rails culminent à une vingtaine de mètres du sol et font plusieurs centaines de mètres de longueur.

Placée dessus, figée à tout jamais par la rouille, la passerelle de conduite de la machine avec ses imposants treuils et ses énormes câbles pendant jusqu'au sol.

Ce pont roulant était jadis destiné à récupérer dans son immense godet le gypse et les marnes provenant de la carrière voisine et déposés par des trains et des camions afin de traverser la forêt et de verser le tout dans des trémies situées en bout de rails.

De ces trémies, le gypse et les marnes étaient acheminés par bandes transporteuses (tapis roulant) à la cimenterie qui les transformait, à l'autre bout de la chaîne, en produits finis.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.