Sébillotte.

Cette carrière de gypse est intéressante par les graffitis anciens qui ornent ses murs, dont certains sont d'authentiques témoignages historiques.

Elle a été exploitée pour le gypse pendant une centaine d'années puis fût reprise par les champignonnistes qui y pratiquèrent la culture sur meules (dont les sillons rectilignes sont caractéristiques), procédé largement utilisé avant l'apparition de la culture sur sacs dans les années 70.

Les piliers tournés sont en forme de pyramides inversées, ce qui optimise la portance.

Les arches de confortement sont dites "à l'anglaise" ce qui est courant dans cette région.

Enfin, beaucoup de fontis et quelques coulées d'injection lui donnent son aspect actuel bien particulier. 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

7 novembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.