La Violette.

Vaste carrière de gypse dont l'exploitation a débuté au XVIème siècle et s'est prolongée jusqu'en 1937.

Elle accueillit par la suite des champignonnistes jusqu'en 1966.

On y trouve un abri de défense passive ou "souterrain refuge" construit par les habitants du village pour se protéger des Prussiens dans les années 1870. Ce souterrain était conçu pour accueillir tout le village et on y trouve même un four à pain.

Cette carrière est connue pour être relativement dangereuse de par ses nombreux fontis et ses effondrements dont certains sont impressionnants.

Ce sont en fait trois carrières qui communiquent entre elles et dont l'exploitation s'est faite sur deux masses.

La deuxième masse est toujours accessible mais dans un état plus que préoccupant.

Une des raisons principales à ces effondrements est que cette carrière a été exploitée à la manière d'une carrière de calcaire, c'est à dire que les piliers tournés sont de forme cubique et non trapézoÏdale.

Dans le cas du gypse ce n'est pas suffisant pour soutenir le ciel.

Ceci étant, ces effondrements nous donnent à voir de très beaux paysages souterrains, avec en prime de belles strates de "fer de lance" et autres "ripple marks"...

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

7 novembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.