Sanctus Stephanus.

Les premières traces écrites de cette église remontent à 1067.

Elle fût très endommagée pendant la guerre de Cent Ans, notamment durant le siège de 1417, puis reconstruite après l'occupation anglaise.

Désaffectée en 1793, elle ne sera jamais rendue au culte.

En 1840 elle est classée monument historique puis définitivement fermée au public quatre ans après du fait de son délabrement.

Finalement elle sert de dépôt à la ville jusqu'en 1944, date à laquelle une grande partie de la nef est détruite par un obus.

Depuis elle n'a fait l'objet d'aucune restauration et n'est donc toujours pas ouverte au public.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

6 novembre 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.