Remorqueur fluvial.

Ce bateau datant de 1896 aujourd'hui à l'état d'épave est entièrement en acier riveté.

Il mesurait 52 m pour 325 tonnes et son équipage comptait 6 hommes.

Il fut utilisé jusque dans les années 1970.

Il servait à tracter des convois sur un parcours de 15 km rendu difficile par les bancs de sable et le fort courant. 

Son principe est simple, il est dépourvu d'hélice mais est équipé d'un gigantesque treuil relié à un câble de 15 km solidement amarré en tête de parcours.

Il se déplace le long du câble en l'enroulant sur le tambour de son treuil pour remonter le fleuve et le laisse se dévider pour descendre.

Ce câble, quand il est déroulé, est posé sur le fond du fleuve, raison pour laquelle la proue du navire est inclinée, ceci facilitant la remontée dudit câble.

Une chaudière à vapeur de 200 chevaux actionne le treuil et permet au remorqueur de tracter un convoi de plusieurs barges chargées de marchandises.

La marge de manoeuvre de ce bateau est donc totalement tributaire du câble et de son treuil enrouleur pour monter et descendre le fleuve, mais grâce à son gouvernail il peut facilement éviter les échouages sur les bancs de sable.

Durant la première moitié du XXème siècle, ils étaient plus de vingt bateaux de ce type à naviguer sur les fleuves et canaux de France.

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

11 décembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.