Notre Dame du Bois.

Cette petite chapelle au nom fort à propos termine sa lente agonie isolée dans la forêt, loin des regards et du tumulte des villes.

Elle est ici depuis déjà 900 ans.

En effet, les fondations sont du XIIème siècle et les magnifiques voûtes datent du XIIIème siècle.

Les murs sont percés de 5 baies ovales en plein cintre et de 3 baies en ogive.

Quatre contreforts massifs à ressauts viennent soutenir ce qui peut l'être encore, et plus particulièrement les vestiges d'une étroite tour circulaire à colimaçon de pierre qui menait jadis au clocher.

Mais le plus étonnant est que lorsque l'on fait le tour de la chapelle (rendu très difficile par la végétation), on découvre un tombeau assez austère comportant huit logements de cercueils.

On peut y lire cette inscription "Hamel Narcisse" sans aucune autre information.

Narcisse Hamel était un peintre québécois né en 1836.

Il peignit beaucoup de tableaux religieux ainsi que quelques portraits d'hommes politiques.

Bizarrement, aucune documentation actuelle ou d'époque ne fait état de la date ni du lieu de sa mort.

Ce monument funéraire vide et recouvert de mousse garde encore quelques secrets.

 

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

7 novembre 2017

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.