Le cimetière des Oubliés.

Cette forêt est-elle devenue cimetière ou est-ce le cimetière qui est devenu forêt ?

Des tombes éventrées par les arbres, des pierres tombales mangées par le lierre, fleurs en porcelaine qui ne faneront jamais...

Ce cimetière est mort et pourtant il est vivant. Les tombes bougent sous la poussée destructrice des racines tandis que les croix prennent des allures de gorgones, envahies par la clématite.

Ici tout est ravagé et la nature se charge de faire disparaître les traces d'une lointaine colonisation humaine.

Des gens d'une autre époque, au regard figé sur des photographies monochromes rendent l'atmosphère pesante.

Plus pesante encore à la vue de la tombe de cette femme, toujours entretenue par une famille qui se bat contre l'oubli.

Le cimetière a été déclaré officiellement dangereux, il a donc fermé.

Il a été dit à tous les vivants que les morts seraient transférés dans un autre cimetière.

Que penser alors à la vue d'un fémur et d'un morceau de bassin humain parmi les feuilles mortes ?

L'argent dicte sa loi jusque dans les lieux de sépultures...

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

19 juillet 2018

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.