Le cloître aux Acacias.

Cette très ancienne abbaye, dont l'histoire a été particulièrement mouvementée, remonte à 1216 pour la date la plus ancienne connue.

Bien entendu, elle fût modifiée et agrandie plusieurs fois au cours des siècles, notamment dans les années 1450 pour les granges et surtout pour la construction du cloître de 1494 à 1538. Au dessus se trouvait le dortoir des moines qui n'existe malheureusement plus maintenant.

L'abbaye prospéra jusqu'en 1552, date à laquelle un de ses curés organisa le sac du domaine.

Dix étangs servant de viviers à poissons furent vidés, six fermes dépendantes furent pillées, et beaucoup d'autres dégâts furent à déplorer.

Il fit ceci car il était farouchement opposé au prélèvement de la dîme au seul profit de l'abbaye et au détriment de tous les autres édifices religieux de la région.

La remise en état pris de nombreuses années.

A partir de là, les religieux furent chassés et remplacés par des calvinistes, qui perpétrèrent de nouveaux pillages.

Ce n'est qu'en 1625 que les calvinistes furent chassés.

Les nombreux travaux de restauration purent reprendre et l'abbaye réussit finalement à redevenir prospère.

Une Hôtellerie fut construite en 1718.

Après la révolution, les lieux abandonnés par les moines furent de nouveau pillés par les habitants des environs qui se servirent des pierres de taille pour bâtir leurs fermes.

En 1802, deux médecins achètent ce qu'il reste de l'abbaye et en font une usine de produits chimiques.

En 1805, revendue, elle devient une tuilerie grâce à l'argile de la région.

En 1845 elle est achetée par un notable de la région et reste dans sa famille jusqu'en 1951 sans qu'il ne s'y passe rien.

La même année, en 1951, elle devient la propriété d'une agence immobilière.

En 1954 son propriétaire prête l'abbaye à une association pour y créer un centre aéré.

Le centre est doté d'une école, d'un réfectoire et de dortoirs modernes.

L'association rachète l'abbaye en 1969.

Enfin, en 1997, elle est revendue à un riche pharmacien qui s'en sert pour stocker son matériel.

A l'heure actuelle l'abbaye est en l'état. Elle appartient toujours au pharmacien qui n'y met plus les pieds.

Elle vieillit tant bien que mal, rongée par la végétation, et ce malgré trois classements aux monuments historiques (1926, 1974 et 1986)...

Ce site est affilié au collectif des

Déglingos Réunis

 

Dernière mise à jour

28 septembre 2020

Si tu penses que l'aventure c'est dangereux, essaie donc la routine, c'est mortel...

Les photos figurant sur ce site ne sont pas libres de droits.

Leur reproduction partielle ou totale est interdite.